Cassis

radami

30 juin 2017

Pas de commentaire

« QU’A VIST PARIS E NOUN CASSIS A REN VIST. »

Qui a vu Paris et non Cassis, n’a rien vu. » Frédéric Mistral (1830-1914)

Lové dans un écrin naturel où se côtoient forêts de pins, roches ocres ou blanches, vignobles de plaine et en restanques qui s’étirent jusqu’à la mer méditerranée, Cassis est protégé par deux monuments de la nature que sont le Cap Canaille (plus haute falaise maritime d’Europe) rougeoyant par temps de mistral et les Calanques de calcaire blanc.

La magie opère déjà sur la petite route qui mène au village et serpente entre vignobles et pinède. Le charme se révèle en parcourant les étroites ruelles et les places bordées de maisons de pêcheurs colorées. Cassis marque à jamais le regard de ceux qui découvrent pour la première fois le port, ses bateaux et ses terrasses accueillantes.

Le Parc National Des Calanques

Falaises majestueuses, mer à perte de vue, faune et flore exceptionnelles constituent ainsi le décor de rêve du Parc national des Calanques.Ce site, unique au monde, permet aux amoureux de la nature de profiter de diverses activités.Sous l’eau grâce à une plongée, sur l’eau via les promenades en bateau, ou même à terre par les sentiers de randonnée, les calanques invitent à l’exploration et à la découverte.

Les Calanques ont donné à profusion la magnifique “pierre de Cassis”, qui a fait la renommée de ce petit port de pêche dans le monde, pour la construction des ports méditerranéens (Alexandrie, Alger, Le Pirée, Marseille…).
Aujourd’hui, elle est utilisée pour réaliser des objets décoratifs et souvenirs…

Les sources sous-marines : les rivières mystérieuses…
Le Massif des Calanques est un réceptacle d’eau douce. Il constitue le siège d’une importante circulation sous-marine.

Musée Municipal Méditerranée D’arts & Traditions Populaires

Situé au coeur du village, sur la place Baragnon, le Musée municipal, Musée de France est installé dans un ancien presbytère datant du début du XVIII° siècle. Il fut fondé en 1910 grâce à deux peintres marseillais Marius et sa femme Eugénie Guindon qui offrirent au village une collection de 47 toiles de maîtres provençaux. Le musée dispose de belles collections permanentes archéologiques, ethnographiques et de beaux-arts qui réservent souvent d’heureuses surprises. Par ailleurs, tout au long de l’année, il organise des expositions temporaires de qualité qui mettent la Provence et ses talents à l’honneur.