Sainte Victoire

radami

07 juillet 2018

Pas de commentaire

La Saint Victoire

Site de promenade, elle s’explore par tous ses sentiers ponctués de restanques. Le patrimoine religieux offre plusieurs étapes à vos randonnées : le prieuré Sainte-Victoire, construit au XVIIe siècle, l’Ermitage Saint-Ser, un merveilleux paysage de Provence autour d’une petite chapelle construite dans le prolongement d’une grotte pour perpétuer le souvenir d’un ermite du Ve siècle qui vint chercher refuge en ces lieux, la Croix de Provence, perchée sur la pointe occidentale du massif. Au pic des Mouches, point culminant, un panorama extraordinaire embrasse les horizons de Provence et les plaines vallonnées du Pays d’Aix. Par temps clair, on voit la mer, le Mont Ventoux et les Alpes.

Pour admirer les deux visages de Sainte-Victoire, suivez la route qui fait le tour de la montagne. Côté sud, les parois acérées dominent le bassin de l’Arc. Au nord, le relief s’abaisse doucement en une série de plateaux calcaires : Bibémus, le Cengle et Pallières. Vues superbes, départs de balades, charmants villages se succèdent : le Tholonet, Beaurecueil (la plus belle vue sur la montagne) et Saint-Antonin-sur-Bayon baignés de nature, Puyloubier et Pourrières entourés de vignobles, Vauvenargues étiré le long d’un val verdoyant.

La montagne Sainte-Victoire est un joyaux du patrimoine naturel français qu’il faut préserver.

Sur 35 000 hectares à proximité d’Aix-en-Provence et Marseille, les massifs de Concors et Sainte-Victoire où cohabitent résidents, promeneurs, chasseurs, sportifs, amoureux de nature et de patrimoine, constituent le plus grand espace boisé d’un seul tenant du département des Bouches du Rhône.

Les activités forestières, agricoles ou pastorales ont façonné un paysage typiquement provençal qui est marqué par un remarquable monument minéral, la montagne Sainte-Victoire, chère au peintre Cézanne.

Sa diversité biologique a justifié l’inscription d’un très grand site Natura 2000. Au coeur d’une région urbaine de 1,3 million d’habitants, avec une fréquentation globale de 1 million de visiteurs, de provenance locale à 75%, terre de Cézanne et réservoir naturel, le Grand Site Sainte-Victoire est un enjeu patrimonial à plus d’un titre !